ACCUEIL > Histoire > Les racines de Masumi

¿¿À¡¤ÎÎò»Ë

A l’origine, la famille Miyasaka était au service des seigneurs de Suwa qui dominaient jadis notre région. Après des années de guerre entre le clan de Suwa et les grands seigneurs Takeda Shingen et Oda Nobunaga pendant la période Sengoku (16ème siècle), ma famille décida de renoncer au métier des armes et se tourna vers la fabrication de saké.
La société fut définitivement fondée en 1662 et gagna rapidement en popularité auprès de plusieurs figures historiques. On dit que Matsudaira Tadateru, sixième fils du premier Shogun de la lignée des Tokugawa, qui résidait la moitié de son temps à Suwa appréciait tellement notre saké qu’il en gardait toujours à portée de main, où il se trouvait. Egalement Otaka Gengo, l’un des fameux 47 samouraï, vantait ses mérites. Nous conservons dans la famille plusieurs objets ayant appartenu à ces personnages historiques comme les coupes à saké en laque de Matsudaira ou l’étui à sceaux d’Otaka.

Le nom de “Masumi” apparut comme nom de marque à la fin de la période Edo (1603-1867). Masumi, qui signifie « pure vérité », est le nom d’un miroir en bronze datant du 7ème siècle, conservé au grand sanctuaire shinto de Suwa. Notre famille offre depuis des centaines d’années la boisson sacrée au sanctuaire, ce qui constitue une raison supplémentaire pour que notre saké porte le nom du miroir Masumi


(par Naotaka Miyasaka, actuel PDG de Masumi)